Contes pour l’Enfant Intérieur. Léon le Lion!

Cabinet de Psychothérapie. 7 rue Pierre Haret, Paris 9. "Léon le Lion", Conte pour l'Enfant Intérieur.
Cabinet de Psychothérapie. Au carrefour de Paris 8, Paris 9, Paris 17 et Paris 18

Léon est en colère, et çà va coûter cher. On ma volé! On ma trahi! Qui ma fait ça! Qui a osé? Il beugle, il cri, il s’époumone. Il roule des yeux, il cherche à droite, il cherche à gauche, il trépigne sur place et veut le face à face. Il ne veut rien entendre, on doit lui faire justice, on lui doit satisfaction, des excuses et des explications. C’est inadmissible, inacceptable, quelqu’un doit payer et la note sera salée.

Léon est en colère et il en est fier, devant ses cris et ses pleurs tout le monde s’enfui, tout le monde a peur. Léon va frapper si personne ne l’écoute, ses plaintes sont fondées, il refuse qu’on en doute. Au moindre retard, il est en pétard car ils sont tous de mèche, il va tout faire sauter, si personne ne l’empêche.

Léon est en colère et çà fait déjà longtemps, mais plus il grandi et moins on l’entends. Léon est en colère mais ce n’est qu’un enfant qui devient de plus en plus méchant. Autour de lui c’est le désert il aimerait bien quelqu’un, quelqu’un qui le tempère. Dans ses rêves il est le roi, sans fois ni lois, il ne tolère aucune absence. C’est dans l’obéissance qu’on lui doit le respect. Mais dans son berceau, entre ses barreaux, Léon n’est qu’un lionceau et c’est dans l’impuissance qu’il guette une réaction. Léon se voit beau, Léon se voit grand, pourtant il est amère le cœur en bandoulière. Il aurait pu devenir prètre, dans un monastère, mais Léon est en guerre, il sera militaire. Armé de but en blanc rien ne pourra le faire taire, le plus grand des guerriers jamais connu sur terre. Il ne souffrira pas, il n’aura jamais peur…

…mais pour l’instant il pleure, pourquoi? Il ne sait pas.

Léon est en colère car il attend sa mère, Léon est sans repères, il a perdu son père. Ils ne reviendront pas et il ne comprend pas. Dans ses cris, sa fureur et ses mauvaises façons se tapi à taton toujours la même question. La réponse est en lui et il ne la voit pas. Un petit qui se voit grand ou un grand qui s’oubli petit, quelque soit son présent Léon reste un enfant. C’est un petit garçon qui doit apprendre à faire avec les vraies raisons de l’insatisfaction. Car avant d’être le roi, avant de devenir père il doit apprendre à vivre une terrible leçon, avec ou sans sa mère, avec ou sans son père Grandir est une Loi qui vaut même pour un Lion.

 (à lire… « Sushi le Poisson Rouge », Contes pour l’Enfant Intérieur)